Les photos et vidéos plongées de Martin Vranken




Visiteurs

Les photos et vidéos plongées de Martin Vranken

Le camouflage des seiches "by Clara Compère"


Le nom « seiche » est un nom vernaculaire caractérisant un grand nombre de mollusques faisant partie du sous-ordre des décapodes.
Les seiches sont capables de changer de couleur pour s'adapter aux tons du fond marin sur lequel elles se trouvent.
Ce mécanisme de camouflage leur permet de se cacher des prédateurs.
Ce mimétisme particulier est possible grâce à deux adaptations :
La première adaptation s’est faite grâce à 3 types de structures, les iridophores et les leucophores qui réfléchissent la lumière
et les chromatophores qui absorbent la lumière.

Les quantités relatives de chaque type de chromatophore, leur densité et leur état de dispersion ou d'agrégation détermine la couleur d'un patch cutané particulier.
Les chromatophores des céphalopodes diffèrent de ceux des autres animaux par leur morphologie ;
les granules de pigment sont contenus dans un sac élastique contrôlé par des muscles radiaux et des nerfs reliés directement au cerveau.
Chez les céphalopodes, la dilatation des chromatophores provoque l’étirement du sac à pigments et une diminution de son épaisseur,
ce qui augmente la surface de pigmentation et provoque un changement de couleur de la peau.
L'expansion et la contraction des chromatophores chez les céphalopodes sont principalement contrôlés par des informations visuelles
et des informations provenant du système nerveux central (SNC).
Chez les céphalopodes, la photosensibilité dermique peut expliquer comment les animaux peuvent rapidement ajuster leur coloration pour la signalisation
sociale et le camouflage, permettant ainsi une structuration optimale tout en étant daltonien et n’ayant donc pas une vision parfaite.
La deuxième adaptation de la seiche au niveau de sa peau
consiste en des groupes musculaires qui agissent de manière antagoniste et agoniste,
formant ainsi des hydrostats musculaires miniatures.
Lorsqu'ils sont activés, ces muscles créent des bosses dermiques appelées papilles.
La papille individuelle de la seiche vivante peut être complètement dilatée (ou rétractée) en moins d'une seconde.
"by Clara Compère"




New! PDF le camouflage des seiches. le camouflage des seiches pdf



New! Powerpoint le camouflage des seiches. le camouflage des seiches ppsx
dev: Alexis Koh    

Mentions légales Politique de confidentialité